Tout savoir sur le café

Le café est une infusion de graines du caféier après torréfaction. Ce fut une boisson arabe qui entra en Europe au XVIIe siècle et qui devint une boisson  populaire seulement un siècle plus tard. Le café contient comme principale composante un alcaloïde stimulant, « la caféine » qui excite les centres cérébraux, les sécrétions gastriques (raison pour laquelle on le prend à la fin du repas), les fonctions rénales, le cœur et dilate les coronaires. Le café est l’un des seuls produits susceptibles d’abaisser la tension du liquide céphalo-rachidien et c’est pour cette raison que l’on conseille de boire du café en cas de maux de tête. Il sera encore plus efficace si vous ajoutez à une tasse de café expresso, le jus d’un demi-citron. Ce remède assimilé à une véritable medecine naturel est meilleur qu’un doliprane.

Ne pas abuser du café

Si un café de temps en temps ne fait de mal à personne, deux ou trois par jour ont une action accumulatrice qui tôt ou tard se manifestera inéluctablement. En effet, un usage répété et habituel de café suffit pour créer une intoxication appelée « caféisme ». Cette intoxication provoque comme troubles : amaigrissement, excitation, cauchemars, palpitations, dépression, car la caféine provoque un effet stimulant sur les centres nerveux immédiats pour les laisser ensuite encore plus épuisés qu’avant, et cette excitation à la longue perturbe le système nerveux. Le caféisme a aussi l’inconvénient de vous faire devenir un esclave de la caféine comme sont les fumeurs de la nicotine. Pour pallier aux effets néfastes de la caféine, certaines personnes préfèrent le café décaféiné. Celui-ci est très néfaste car pour extraire la caféine on utilise des solvants, qui sont plus dangereux que la caféine et son mode de fabrication le rend très suspect. Mais le café  devrait être proscrit non pas pour sa teneur en caféine, mais à cause d’une substance appelée « caféone » qui se développe quand les grains sont trop longuement ou trop intensément torréfiés. En effet, les cafés foncés presque noirs, dont les grains présentent une surface graisseuse, contiennent des hydrocarbures à l’effet cancérogène.

Il est en plus  très riche en purines, qui se transforment en acide urique dans l’organisme. Un dépôt important ou cristaux uratiques dans le cartilage ou dans la membrane synoviale (membrane de revêtement  articulaire) cause des inflammations et gonflements douloureux.

café

Plusieurs variétés de café

Il existe sur le marché deux variétés de café :

  • Arabica, originaire d’Abyssinie qui est cultivé surtout en Amérique latine et dans les régions montagneuses de l’Afrique et de l’Arabie. Il est réputé pour la finesse de son arôme et sa teneur relativement faible en caféine.(Une tasse de café Arabica contient en moyenne quelques 100mg de caféine). Il a un grain caractéristique : une face bombée et une face plate.
  • Robusta, est cultivé en Afrique, en Asie et à Madagascar, là où l’espèce Arabica ne pousse pas. Moins aromatique et plus riche an caféine (une tasse de Robusta apporte environ 250mg de caféine), le grain est petit et légèrement arrondi.

Vous choisirez toujours du café dont la teinte moyenne n’apparaît pas trop foncée, signe qu’il a été torréfié rapidement et à basse température.

Mieux vaut boire du noir que du au lait. La digestibilité de ces mélanges se trouve considérablement ralentie. En effet, la caséine du lait se combine avec le tanin de votre boisson du matin pour former du tannate de caséine, un composé insoluble dans le milieu acide de l’estomac ce qui allonge le temps de digestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *