La peau, le plus grand organe du corps

La peau est le plus grand organe du corps dont elle recouvre entièrement la surface. Elle protège les organes internes, élimine les déchets et participe à la régulation de la température et du métabolisme du corps. Ses récepteurs sensoriels sont responsables des différentes percepions du toucher-contact, pression, température et douleur. La peau dérive de la même couche cellulaire que le système nerveux dans l’embryon. Les affections cutanées incluent les infections virales, bactériennes et fongiques, les réactions allergiques, les exanthèmes et les lésions. A l’exception de certains cancers, les affections cutanées représentent rarement une menace pour la vie, même si elles sont particulièrement inconfortables et douloureuses.

peauApproches alternatives

Les praticiens considèrent que la peau donne des indices précieux sur l’état de santé général d’un patient. Les troubles émotionnels et les perturbations des systèmes circulatoire, digestif et urinaire peuvent se manifester sous forme de maladies dermatologiques. Lorsqu’il traite une acné ou un eczéma, le praticien en cherche la cause sous-jacente. La médecine chinoise traditionnelle accorde une extrême importance à la couleur de la peau au moment du diagnostic.

Approches conventionnelles

La plupart des médecins conseilleront d’adopter un mode de vie plus sain, et prescriront probablement des médicaments pour éradiquer les problèmes cutanés, douleur, infection, inflammation et démangeaisons. Certaines maladies internes, comme le diabète ou le sida, peuvent affecter la peau.

La composition de la peau

Composition moyenne :

– 70% d’eaupeau

– 27,5% de protéines

– 2% de matières grasses

– 0,5% de sels minéraux et oligo-éléments

Elle est constituée de trois couches de tissus :

– l’épiderme, la couche superficielle

– le derme, couche intermédiaire

– l’hypoderme, couche profonde

La peau est constituée de deux couches formées de cellules qui se renouvellent en permanence. La couche supérieure, l’épiderme, est composée de plusieurs couches de cellules plates et cornées. Elle doit sa résistance à la kératine, une protéine fibreuse et dure également présente dans les cheveux et les ongles. Certaines cellules de l’épiderme produisent de la mélanine, une substance qui détermine la couleur de la peau et la protège du soleil. L’épiderme contient une substance grasse qui le rend imperméable. Sous l’épiderme, le derme est une couche de cellules plus épaisse qui renferme les nerfs, les vaisseaux, les récepteurs sensoriels, les glandes sudoripares et les follicules pileux. La peau accomplit plusieurs fonctions. Elle protège les organes internes des infections et des lésions et, en tant qu’organe sensoriel, elle renferme des récepteurs sensibles à la chaleur et au froid, à la douleur et à la pression. La peau est également indispensable pour contrôler la température. Si le corps devient trop chaud, les vaisseaux sanguins présents dans le derme se dilatent, et les glandes sudoripares sécrètent la transpiration. S’il est trop froid, les vaisseaux se contractent pour conserver la chaleur. La peau réagit également aux perturbations internes : en cas de maladies hépatiques, elle jaunit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *