Nutrition: Carences et suppléments

Estimant que les gens peuvent avoir des déficiences nutritionnelles même quand ils se nourrissent bien, les thérapeutes nutritionnels prescrivent des suppléments de vitamines et de minéraux pour traiter toute sorte de maux. L’apport journalier recommandé (AJR) de suppléments est indiqué sur le conditionnement. Toutefois, chaque pays a ses propres critères, et les praticiens insistent sur le fait que les AJR ne sont pas fiables, chaque individu ayant des besoins distincts et des taux d’assimilation différents. Les ordonnances sont alors calibrées selon les besoins individuels du patient.

nutrition

La vitamine B se trouve dans les légumes verts, les haricots, les champignons, les céréales et l’extrait de levure. Les carences sont souvent attribuées au tabagisme et à l’alcool, et peuvent provoquer des dépressions.

La vitamine C se trouve dans les agrumes, les fruits rouges, les tomates, les légumes verts à feuilles et les pommes de terre. Une carence affaiblit le système immunitaire et engendre des problèmes de peau, os, tissu conjonctifs.

La vitamine E est présente dans les huiles végétales pressées à froid, les fruits oléagineux, les céréales et le foie. Les carences sont rares, mais cet anti-oxydant important protège des maladies dégénératives.

Les fibres se trouvent dans les céréales complètes et les légumineuses. Elles donnent du volume aux matières fécales, retiennent l’eau et facilitent la digestion. Les carences provoquent la constipation.

Le fer se trouve dans le foie, les poissons gras, les légumes verts, le persil et les abricots secs. Ce minéral est indispensable à la production d’hémoglobine, essentielle au transport de l’oxygène dans les cellule du corps. La carence en fer, qui peut mener à l’anémie, est courante chez les femmes enceintes.

Le zinc se trouve dans la viande, le poisson, la volaille, les légumineuses et les fruits oléagineux (noix de cajou, cacahuètes). Les carences sont courantes chez les personnes âgées, les alcooliques et les convalescents. Elles affectent le sens du goût et de l’odorat et affaiblissent le système immunitaire.

Le magnésium se trouve dans les céréales complètes, les fruits secs, le lait (même écrémé), le yaourt, les graines et les fruits oléagineux. Les carences contribuent à une fatigue persistante, à l’affaiblissement des muscles et aux crampes, car le magnésium est essentiel à la transmission nerveuse des contractions musculaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *