Les bienfaits de la médecine douce en 2016

Les cabinets médicaux sont assaillis de suppliques et de requêtes n’émanant de personnes souffrant d’affections mineures. La médecine conventionnelle joue son rôle, et nul ne peut nier qu’elle a su augmenter notre espérance de vie et nos chances de survivre à des maladies graves. Cependant elle a ses propres limites, l’une des plus importantes étant de nous avoir inoculé la dépendance : nous sommes majoritairement incapables d’écouter notre corps et de prendre en main notre santé. Pression du système médical, volonté de se consacrer à des cas plus complexes …… A l’époque où la médecine conventionnelle n’était pas aussi puissante qu’elle ne l’est de nos jours et ou la consultation d’un médecin était rare, une approche pleine de bon sens des affections bénignes prévalait alors tel que manger du riz et des bananes en cas de diarrhées, que l’asperge augmente le débit urinaire, que le citron riche en vitamine C augmente la capacité de l’organisme à expulser les toxines … etc. Nombre de ces remèdes furent d’ailleurs adoptés par la médecine conventionnelle occidentale. La popularité de ces préparations était liée tout simplement à leur efficacité et n’entraînaient pas ou peu d’effets secondaires. On explique mieux le regain pour ces pratiques qui offre le double avantage de nous libérer et de reprendre confiance dans notre propre jugement. La médecine naturelle est bien plus qu’un premier secours des affections courantes et mineures : elle peut été préventive en exploitant les produits d’un simple garde-manger (oignons, ail, thym, menthe, sauge, camomille) et aussi prévenir certaines maladies. Depuis des décennies la recherche a justifié l’utilisation des plantes, en voici quelques exemples : la menthe apaise l’appareil digestif ; le citron est un puissant dépuratif permettant un fonctionnement efficace du foie et des reins ; stimulant et naturel le romarin a des vertus antiseptiques incomparables ; les graines de carvi préviennent les flatulences etc ….. En intégrant certains de ces produits à votre nourriture quotidienne, vous ne ferez pas que l’agrémenter et la relever, vous procurez aussi à vos différents systèmes organiques des apports et des armes indispensables. Ces remèdes ont une action bénéfique sur notre état général tout en traitant des petites affections.

Une pensée sur “Les bienfaits de la médecine douce en 2016

  • 01/03/2016 à 12 h 20 min
    Permalink

    Il y a plein de super aliments disponibles comme la spiruline ou la graine de chia pour retrouver la pêche.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *