La pratique du Rolfing, une nouvelle thérapie par le toucher !

Dans les années 40 et 50, la biochimiste américaine Ida Rolf mit au point le rolfing, une méthode de massage thérapeutique en tant que medecine douce et de manipulation conçue pour réaligner correctement le corps. D’après elle, le corps possède une symétrie naturelle qui lui permet de fonctionner en harmonie avec la pesanteur, mais que les lésions, les mauvaises postures ou les chocs émotionnels peuvent bouleverser. Le rolfing est utilisé par les sportifs, les danseurs et les chanteurs pour améliorer leurs habitudes respiratoires et accroître leur souplesse, et beaucoup l’emploient comme aide au bien-être physique et mental.

Historique du Rolfing

Le rolfing, ou « intégration posturale », a été développé par Ida Rolf, qui se prit d’intérêt pour la manipulation après avoir reçu un traitement ostéopathique pour une côte déplacée. Ses recherches la menèrent à conclure que la structure physique du corps humain affecte son état physiologique et psychologique, et constitue la clé du bien-être. Ses travaux mirent du temps à être reconnus, mais dans les années 60, l’intérêt porté à la relation entre le corps et l’esprit, conjugué au traitement médiatisé d’un grand nombre de personnalités et au « mouvement de développement personnel », fit du rolfing la première des thérapies parallèles. En 1971, Rolf fonda l’Institut Rolf d’intégration posturale à Boulder, dans le Colorado. Depuis, plus de 900 praticiens ont été formés par l’institut : la plupart exercent aux États-Unis, mais quelques-uns se sont installés en Australie et en Europe en particulier en Allemagne et en Angleterre.

Principe de base

Chaque muscle est enveloppé et séparé par un réseau de tissus conjonctifs fins et élastiques appelé fascias. Les « rolfeurs » soutiennent que quand le corps est soumis à un stress physique ou psychique, le fascia perd de sa souplesse et se durcit, entravant le mouvement. Ce processus serait progressif, et les personnes s’adapteraient inconsciemment aux limites qu’ils imposent à leur corps. Respirant moins bien et bougeant moins facilement, elles perdent leur alignement vertical. Progressivement, le système nerveux, la circulation et la digestion se détériorent, affectant la santé physique et mentale, contribuant même à un vieillissement précoce. Les praticiens comparent leur travail à la sculpture, réalignant le corps afin qu’il agisse en harmonie plutôt qu’en opposition avec la pesanteur. Pendant dix séances, ils travaillent systématiquement tout autour du corps en exerçant une pression ferme avec les coudes, les doigts et les jointures pour remodeler les fascias, étirant et ouvrant les tissus afin de corriger tout mauvais alignement de la tête, des épaules, de l’abdomen, du bassin et des jambes. Une fois l’alignement corrigé, les douleurs provoquées par la tension musculaire sont atténuées.

rolfing pratique

PREUVES À L’APPUI

Le rolfing est encore peu étudié, mais, aux États-Unis, des chercheurs de l’université du Maryland ont découvert en 1988 que la thérapie permettait de réduire le stress, renforçait la structure physique du corps et améliorait le fonctionnement du système nerveux. Dans une étude menée en 1977 à l’université de Californie, à Los Angeles, des patients traités par rolfing affichèrent une meilleure posture et un meilleur contrôle corporel, et des mouvements moins contraints. En outre, le rolfing réduirait l’anxiété plus efficacement que l’exercice, et aiderait à corriger les scolioses dues à l’ensellure.

LE POINT DE VUE MÉDICAL

La plupart des médecins considèrent le rolfing comme une forme de massage thérapeutique inoffensive, à condition que le patient soit en bonne santé physique et mentale et que le praticien soit compétent. Certains médecins reconnaissent son aptitude à traiter 165 douleurs persistantes.

CONSULTER UN PRATICIEN

Le traitement consiste généralement en 10 séances hebdomadaires d’une heure. Le praticien se renseignera sur votre passé médical et personnel avant de vous demander de vous mettre en sous-vêtements pour pouvoir examiner votre posture et votre structure corporelle. Tout problème physique noté sera commenté. Avant et après le traitement, vous serez photographié sous plusieurs angles de façon à enregistrer les changements. Pendant la séance, vous serez allongé ou assis sur une table de massage, tandis que le praticien à l’aide de ses mains, ses doigts, ses jointures et ses coudes, imprimera sur votre corps une série de mouvements lents et appuyés, souvent douloureux. On vous demandera de respirer en synchronisation avec la manipulation, et parfois, de bouger vos bras et vos jambes de manière contrôlée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *