Apprenez à éveiller vos 5 sens

L’éveil des cinq sens apaise parce qu’il permet d’apprécier le monde qui nous entoure sous un angle nouveau. Nous prenons parfois le temps de savourer un bon repas. Le goût est assez souvent à l’honneur parmi nos sens, mais deux d’entre eux sont particulièrement oubliés et gommés de nos civilisations modernes : l’odorat et le toucher. Nous sommes de moins en moins en contact avec la nature. Pas facile de caresser une vache avant de se rendre au travail, ni de savourer les multiples parfums du printemps au beau milieu d’un grand boulevard ou dans l’atmosphère confinée d’un autobus.

Sentir et ressentir

  • On vous sert un thé, un gâteau. Avez-vous senti avant de commencer à le déguster ? Ce n’est pas très poli de renifler les plats, mais rien ne vous empêche de humer discrètement en fermant un instant les yeux. Lorsque vous appréciez un mets savoureux, n’hésitez pas à expirez doucement par le nez pour laisser se développer en vous toutes les saveurs. Saviez-vous que, sans odorat, nous perdrions aussi le goût ?
  • Amusez-vous à sentir et reconnaître des parfums différents. Au départ, votre odorat, fort peu sollicité, aura du mal et se fatiguera très vite. Puis vous deviendrez un nez ! Vous passez chaque matin devant un jardin public. Stop ! Arrêtez-vous un instant pour cueillir une feuille, un brin d’herbe et en ressentir toute l’acidité.
  • Chaque matin, aérez en grand votre appartement et n’hésitez pas à varier les huiles essentielles et les encens pour savourer de nouvelles senteurs. Apprenez également à placer votre lit grâce au Feng Shui !

toucher sens

Fermez les yeux pour éveiller vos sens

  • Dans un monde ou l’image est reine, on touche de moins en moins. Pourtant ce contact est primordial pour se sentir réconforté. Une étude américaine a été effectuée sur deux groupes de personnes du même âge : celle-ci a montré que les personnes qui possédaient un chat et qui le caressaient régulièrement souffraient moins d’hypertension que celles qui n’en possédaient pas. Massez, embrassez, touchez ! Un travail sur soi, c’est aussi ça la medecine douce !
  • Pour réveiller ce sens endormi, vous pouvez vous amuser à vivre quelques instants dans le noir. Sans allumer la lumière, vos gestes du quotidien sont ralentis, vos yeux deviennent vos doigts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *