L’acupression, une forme d’acupuncture sans aiguille

L’acupression, ou « acupuncture sans aiguille », est probablement antérieure a sa thérapie-sœur, plus connue. Issue de la médecine chinoise traditionnelle, elle repose sur la théorie du qi (« énergie vitale ») circulant dans le corps par des canaux appelés méridiens. La pression digitale est appliquée sur les points pour soulager certains maux et favoriser la bonne santé. Très pratiquée en Chine, l’acupression est moins courante en Occident mais gagne néanmoins du terrain. De nombreux acupuncteurs y ont recours et affirment qu’elle peut être pratiquée individuellement pour les affections mineures.

Historique

Ancien système de massage visant à encourager le qi à circuler dans le corps, l’acupression est probablement antérieure à l’acupuncture. Toutefois, le principe de stimulation des points sur les méridiens parcourus par le qi reste le même, avec des aiguilles ou les doigts. Alors que l’acupuncture, en Occident, acquérait ses lettres de noblesse dans les années 70, l’acupression fut importée plus tard. Elle est régulièrement pratiquée par les Chinois, notamment dans l’auto-traitement des affections courantes et la stimulation du système immunitaire.

Le tuina est la forme d’acupression la plus couramment pratiquée en Chine. D’autres variantes incluent le shen tao, qui est peut-être le système le plus ancien, baptisé « mère de l’acupuncture », et dans lequel une faible pression est exercée uniquement avec les doigts. Dans le jin shin do, très peu de points d’acupuncture sont utilisés et le patient doit entrer en méditation. La version japonaise de l’acupression, l’anma, a donne l actuel  Shiatsu.

acupression

Consulter un praticien

Le praticien vous interrogera sur votre passé médical, et vous évaluera selon les  “Quatre examens” de la Médecine Chinoise Traditionnelle. Vous serez allongé sur une table ou un tapis de sol. Aucune huile n’est utilisée et il est conseillé de porter des vêtements amples. Les séances durent généralement de 30 à 60 minutes, et le traitement peut requérir jusqu’à 20 séances hebdomadaires. Beaucoup de gens suivent un traitement pour se maintenir en forme.

Le praticien stimule des points à l’aide de ses doigts, de ses pouces et même de ses pieds et genoux. Le tuina, littéralement « appuyer-saisir », est un massage corporel vigoureux effectué selon diverses techniques, dont la manipulation à un doigt, l’effleurage, le pétrissage, et une méthode censée recharger le corps en énergie.

La pression est appliquée directement sur la peau ou orientée dans le sens du flux du méridien, et les points des deux côtés du corps sont massés pour équilibrer le flux du qi. On peut ressentir une légère douleur là où le point est pressé. L’auto-traitement est possible pour de nombreux maux et peut être pratiqué partout.

Preuves à l’appui

Une partie des bénéfices associés à certains points d’acupuncture a été confirmée par la recherche, mais les tentatives pour expliquer le système des méridiens et des canaux d’énergie, dans le contexte de la physiologie occidentale, restent vaines.

Le point de vue médical

Les médecins occidentaux considèrent que l’acupression est moins efficace que les aiguilles, et doutent du fait que ce qui n’est autre qu’une forme de massage puisse influencer des organes internes de façon aussi précise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *